Venez incarner votre propre personnage dans l'univers du manga One Piece et parcourez les mers de ce monde en combattant pour vos rêves !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Île d'Okjol

Aller en bas 
AuteurMessage
Fabrice Gannoerd
Commandant
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 26
Localisation : Qg de la marine, Nouveau Monde [Coma]
Prime/Grade : Commandant

MessageSujet: Île d'Okjol   Sam 24 Jan - 22:01

Cela faisait désormais longtemps que Fabrice n'était pas revenu sur son île natal, il se demandait à quel point cette île minuscule comparé à l'immensité de l'océan avait changé. Profitant d'un répit de la part de QG de la Marine, il avait décidé de s'y rendre afin de constater par lui même, et aussi de revoir sa mère adoptive. Il savait bien que ce n'était pas sa vrai mère, mais rien y faisait, pour lui cela ne voulait rien dire. Il fit cap sur l'île d'Okjol tout en se préparant mentalement au changement. Après plusieurs semaines de voyage sous les pluies habituelle de la région, ils finirent par apercevoir l'île au loin. Fabrice réunit alors son petit équipage sur le pont principal afin de leur faire le topo

-Nous arrivons en direction de l'île d'Okjol, je veux trois volontaires pour garder le bateau...Toi,toi et toi! Dit t'il en montrant les différents soldat concerné

-Je vous accorde une journée de permission, mais sous certaine condition qui sont les suivantes: Premièrement, interdiction de boire comme des trous à la taverne, vous pouvez vous faire plaisir mais soyez raisonnable. Deuxièmement, vous ramènerez de l'alcool pour vos camarades resté à bord ainsi que des vivres pour trois semaines. Troisièmement,je ne veux aucun accident dans la taverne, pas comme la dernière fois. Quiconque ne respectera pas ces trois points sera bon pour un petit tour à la cale, puis sera de corvée de nettoyage pendant deux semaines non négociable. Je me suis bien fait comprendre?

-OUI MONSIEUR
clamèrent en cœur les marins

-Dans ce cas vous pouvez vous en allez. Vous ,dit t'il en s'adressant aux trois restants, je compte sur vous pour faire un chek-up complet du navire, ainsi que de nettoyer le pont. Vous inspecterai aussi les cabines de vos camarades pour vérifier que le règlement de bord soit bien respecté. Si il y a le moindre problème vous pourrez me trouver à cette adresse dit t'il tout en tendant un papier au plus grands des trois.Bonne journées messieurs

Après son petit discours, Fabrice put enfin mettre pied à terre. En contemplant la baie, des souvenirs revinrent à la surface. Le port n'avait pas changé, les navires de pêches décoraient toutes la baie, et son bateau bien que petit paraissait immense face à eux. D'un pas mal assuré, il quitta le port et se dirigea vers la ville, Khji. Comme beaucoup de petite ville, elle subsistait grâce à la pêche et la chasse, comme beaucoup de petit garçon il avait rêvé de quitter cette endroit remplie de souvenirs sanglant, cette ville qu'il avait maudit et fuit pendant ces 6 dernière années. Son seul rayon d'espoir dans cette océan macabre avait été Sophie, sa mère adoptive avec qui il partageait sa peine. Les autres garçons du village aussi rêvait de devenir autre chose que pêcheur ou chasseur, mais l'amitié et l'amour immonde dans lequel ils baignaient les avaient peu à peu empêcher de devenir autre chose que des villageois de bas étages, alcoolique et violent.

C'est le coeur remplit d'émotion contradictoire qu'il déambulait dans les rues animé de la place du Marché. Perdu dans ses pensées il ne vit pas ses hommes lui faire signe à la taverne. Il ne vit pas non plus la beauté du bleu du ciel, happant les esprits de ceux qui avait le malheur de le regarder. Il ne vit toujours pas, et ceci et plus regrettable, le grand barbu qui marchait d'un pas vif, épée à la main. Le regard vague, ce qui arrive à tous lorsque l'on marche sans regarder en face de soi lui arriva, il finit par percuter cet homme à la mine patibulaire et à la veine faciale gonflé par la colère et l'alcool. Il se retourna d'un coup face à Fabrice, prêt à lui tordre le coup, mais se figea d'un coup.


-Et toi sale nabot, tu serais pas par hasard...Fabrice?

Tournant la tête à l'appel de cette grosse voix, Fabrice le fixa à son tour et bredouilla quelque excuse pour la forme
-Heu oui, je suis désolé monsieur, loin de moi l'idée d'avoir voulu vous déranger.

Le géant éclata d'un rire sonore et gras, puis envoya valser le lieutenant d'un coup de poing à l'estomac. Les passants se tournèrent vers eux mais se détournèrent rapidement et tout le monde les ignoras. Son agresseur en profita pour le trainer dans une ruelle déserte, profitant du fait qu'il soit à demi sonné

-AHAHAHA C'est bien Fabrice, je connais pas d'autre lavette capable de prendre une tel tête d'abruti face à un pirate. J'avais entendu dire que t'était mort en mer quand tu t'est barré de cette île, le hasard fait bien les choses!


Relevant la tête, Fabrice regarda alors l'homme, un regard plein de détermination. Apparemment c'était un de ses anciens "Camarades", jamais il n'aurait fait de mal à quelqu'un dans sa ville natale, même en se faisant agresser comme cela venait de se produire, mais cette homme venait de déclarait être pirate et donc venait de gagner un aller direct pour la prison. Se relevant, il prit la parole

-Je ne sais pas qui tu est, mais comme tu peut le constater je ne suis pas mort. J'étais prêt à passer l'éponge sur tout, même si je me faisait agresser mais pas de chance pour toi. Tu dois avoir une petite prime sinon j'aurais entendu parler de tes actions. Sache que je suis rentré dans la marine, et encore mieux, je suis devenu Lieutenant. Je n'est plus d'autre choix que de t'arrêter et de t'envoyer dans la prison la plus proche.

Il ouvris son imper, laissant apparaitre un sabre de quasiment un mètre et un pistolet au canon long. Il se saisit de son sabre et en quelque mouvement son agresseur fut neutraliser. En allant chercher l'un de ses hommes au bars pour qu'il l'envoie en prison, il apprit que c'était un gamin du coin qui était devenu pirate et qui terrorisait toute la population local. Il était content de constater qu'une ordure de moins sévissait sur terre désormais, et encore plus en se disant qu'il avait protégé son village.

Après cet histoire brève, il se dirigea à nouveau en direction de la maison de sa mère, mais fut étonné de constater qu'elle n'était plus la. Demandant à un villageois, il apprit que sa mère était morte il y a de cela 3 semaine. Il s'en voulut énormément, et passa sa nuit à pleurer et à ruminer ses souvenirs dans les décombres de la maison. Dès l'aube il fut dans les rues avec des pêcheurs bien étonné de voir un étranger si matinal. Séchant rapidement ses larmes, il se dirigea vers son bateau d'un pas rapide et décidé, pour fuir à jamais cette ville qui ne lui apportait que le malheur. Il se jura que plus jamais il ne reviendrait ici. Il avait perdu ses deux mère dans cette ville, plus rien désormais ne le rattachait en ces lieux.

Face à ces yeux rougis ses hommes s'interrogèrent, mais Fabrice trouva de quoi les occuper toute la matinée. Content de voir que ses consignes avait été respecté il laissa du temps à ses hommes pour se reposer, puis il invectiva divers soldats afin que le bateau repartent en mer. C'est le coeur en deuil qu'il repartit loin de sa terre natale, sans se retourner et sachant que jamais il ne retrouverait cette île maudite que les gens nomment Okjol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Île d'Okjol
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Resurrection :: North Blue :: Autres îles De North Blue-
Sauter vers: