Venez incarner votre propre personnage dans l'univers du manga One Piece et parcourez les mers de ce monde en combattant pour vos rêves !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et soudain ce fut l'apocalypse [PV:Warster;Roan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Fabrice Gannoerd
Commandant
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 26
Localisation : Qg de la marine, Nouveau Monde [Coma]
Prime/Grade : Commandant

MessageSujet: Et soudain ce fut l'apocalypse [PV:Warster;Roan]   Ven 27 Fév - 23:01

Cela faisait maintenant plusieurs semaine qu'il était parti de l'Ile d'Ascagne. Fabrice s'était déjà resocialiser et réhabituer à son poste, mais il avait gardait néanmoins un peu de rancœur contre Warster Valkan. Première classe charismatique, il avait réussi à convaincre son équipage de partir sans lui... Après divers tâche peu gratifiante et surtout très pénible, il finit par lui pardonner un peu et arrêter de l'utiliser comme hameçon pour poisson géant.


Le lieutenant avait également réussi à s'habituer à l'espèce de flou qui se produisait lorsqu'il s'entrainait. Il fit deux trois entrainements avec ses hommes, mais rien à faire, ils étaient désormais beaucoup trop lent pour lui. Fabrice n'avait pas eu beaucoup le temps d'évaluer sa nouvelle force mais celle ci lui permettait très facilement de soulever les lourds poids de 100Kg, autant dire que ça promettait. Malgré ces changements très agréables, il ruminait sans cesse dans son bureau. Voila bientôt deux mois qu'il n'avait reçu aucune directive de la part du QG, et il avait ainsi perdu la trace de Mentsu. Mentsu... Désormais ils pourraient combattre à force égale, voir même avec un léger avantage pour le lieutenant lui soufflait son ego.


L'entrainement au Skateboard n'étant pas des plus simples sur un bateau, il fini par abandonner, mais de toute façon cela ne lui était guère très utile en combat, tout du moins cela lui donnait un style... particulier. Un Gorfou habillé en vert faisant du Skate sur un navire n'était pas monnaie courante.


Rien n'annoncer ce qui aller se produire ce jour la. Tout aller bien, ses hommes s'entrainaient, Warster était de corvée de patate, Roan son nouveau charpentier s'occupait de quelque problèmes mineures survenu en cale. Puis d'un seul coup, le ciel se couvrit. La mer qui était calme une seconde auparavant ce vit secouer par une onde de choc assez violente, semblant venir du Sud. Une autre onde traversa l'étendu sombre qui avait était une eau bleu azur, puis une troisième. Cela ressemblait à des secousse sismique, mais en beaucoup trop forte pour être naturelle. Tout le monde fut mobiliser pour parvenir à tenir le cap quand soudain une onde énergétique traversa de part en part le paysage. Devant une telle puissance il se retrouva à genou sur le pont, tandis que la plupart de ses hommes étaient déjà à moitié dans le coma.


Lui seul avait eu le temps d'analyser cette vague énergétique, les autres étant trop occupé pour remarquer ce déferlement de puissance. Bizarrement il semblait plus sensible que les autres, qui crurent à une secousse plus violente que les autres. Et soudain ce fut l'apocalypse...





Le ciel prit un teint ténébreux impénétrable. Le vent balaya son visage de façon si violente qu'une légère marque de coupure se forma sur sa joue. Au loin on pouvait apercevoir le spectacle terrifiant de longue colonne blanche se formant, puis devenant bleu en atteignant la mer. Il comprit qu'il s'agissait de tornades et ce fut seul qu'il parvint à saisir la barre pour esquiver ses pics mortels et immatériel. Un immense fracas raisonna tout autour de lui, Fabrice s'attendait presque à voir le sol s'ouvrir en deux pour l'aspirer vers les songes infinies de la mort quand soudain son vaisseau s'éleva au dessus de la mer. Ils venaient de se faire aspirer dans une tornade! Tout autour de lui il vit ses hommes tomber par dessus bord. Un petit cri plaintif venant de derrière lui ce fit entendre et en se retournant il reconnut le première classe Warster qui tentait désespérément de rester accroché au bord du navire. D'un salto insensé le lieutenant se retrouva à tenir la barre entre ses jambes tandis qu'il tenait fermement Warster. Il le lança contre le mat, sa partie favorite du navire avec son lit, tandis que lui restait accroché fermement à la barre. Au loin un immense cri de douleur se fit entendre, provoquant lui même une onde de choc sonore qui stoppa net les tornades.


Le soleil luisait déjà haut dans le ciel quand il reprit conscience. Il fut surpris pour plusieurs raisons. La première était la douleur caractéristique d'une côte cassé, signifiant qu'il était encore en vie. La deuxième fut de constater que la plupart de ses hommes, bien que très mal en point, était encore vivant. La dernière, et non des moindres, fut de constater que malgré le déchainement incroyable de violence, son bateau était encore debout. Un problème mineur demeurait cependant, le fait qu'il soit en équilibre sur des arbres à plus de 10 mètres de haut. Encore des problèmes en perspective...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warster Valkan
Ex Matelot Première Classe [Mort Du Personnage]
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 26
Localisation : à 10 mètres au dessus du sol dans un bateau, dans les arbres
Rang : marine
Prime/Grade : soldat 1ere classe

MessageSujet: Re: Et soudain ce fut l'apocalypse [PV:Warster;Roan]   Ven 6 Mar - 17:42

Warster épluchait tranquillement les patates pour les 6 prochaines semaines en chantant un air de son île natale remixait par des paroles insultantes envers son capitaine. Tout allait pour le mieux et rien n’indiquait que se qui c’était produits se produirait. Alors qu’il entamait le 5ème couplet et le 21ème sac de pommes de terre, une violente secousse se fit sentir faisant tomber Warster de sa chaise, se posant des questions sur se que le navire avait pu heurter ou encore sur la navigation de son capitaine il monta et fut surpris de voir une partis de ses camarades à terre et les autres tout aussi étonnaient que lui de se qui venait de se passé.





À se moment là le ciel s’assombrit a une vitesse déconcertante et le vent se leva tout aussi vite avec une violence extrême causant de petites coupures sa et là sur ses vêtements ainsi qu’une petite entaille sur le dos de sa main gauche. Au loin il put voir de gigantesque tornade se formait et descendant du ciel qui en touchant l’océan prirent une magnifique couleur azur qui se rapprochaient de plus en plus de la proue du navire, mais le Eudyptes Pachyrhynchus prit un autre cap très rapidement évitant les tornades se qui surprit Warster. Il se retourna et vit qu’il s’agit de son capitaine qui avait avec un éclaire de lucidité avait reprit la barre esquivant ces engins naturels mortels. Tout un coup un bruit fracassant se fit entendre et le vent plus violant propulsa Warster en poupe du navire il eut à peine le temps de s’accrochait à une rambarde pour se rendre compte que le bateau avait décollé de la mer et avait été aspiré par une tornade d’autres marins avait eu moins de chance que lui, certains été passé par-dessus le bastingage, sentant que ses doigts lâchés Warster se mit à crié dans un ultime effort.


- Au secours je ne veux pas mourir !!!!!!!!!!


Mais ses cris étaient étouffés par les vents violents quand même entendus par son capitaine qui part une acrobatie, que Warster n’avait pas bien suivi, avait ramené son canonnier à bord, pour être plus précis il avait violemment renvoyé l’homme/hamster au prêt du mât ou se trouvait son lit. Warster par un geste de dernier secours fit apparaître des griffes à la place de ses ongles lui permettant de s’accrocher vivement au mât évitant ainsi une nouvelle éjection. La dernière chose qu’entendit Warster était un cri de douleur immense qui stoppa de façon incompréhensible les tornades.
Quand il se réveiller de sa sieste forcé le soleil briller dans le ciel. Par un geste machinale ses griffes disparurent lui provoquant ainsi une petite chute le réveillant parfaitement, il fut surpris d’être encore en vie après se qui venait de se passé. Une grande partis de ses camarades étaient encore à bords du bateau certains était plus touché que d’autres par se qui venait de se produire, les uns soignaient ou réconfortaient les autres. Warster se rapprochant du bastingage constata deux choses, le première était que le navire était encore entier et la deuxième se dernier était en équilibre sur de grands arbres à plus de dix mètres au dessus du sol, des questions subsistaient : Où se trouvaient-ils ? Et Comment faire pour descendre le bateau ?


*Encore des joyeusetés en vu*


Pensait Warster en allumant une cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roan Corveizyaer
Ex Matelot Première Classe [Mort Du Personnage]
avatar

Nombre de messages : 15

MessageSujet: Re: Et soudain ce fut l'apocalypse [PV:Warster;Roan]   Sam 7 Mar - 2:00

Roan avait était sélectionné par Fabrice son capitaine quelques semaines plus tôt. Il était désormais suspendu au dessus de l'eau par colmater une légère faille sur la coque du bateau, au niveau de la cale. Roan était harnaché à la taille par une ceinture de sécurité, reliée par deux cordes aux bastingages. Il tentait tant bien que mal de colmater des failles avec une résine spéciale. L'air était doux, le temps était léger et la mer avisé caressait avec grâce et volupté les êtres et les âmes de ce galion bien garni. Soudain une secousse se fit sentir, Roan dérapa et donna un coup de trop sur la coque.

*Pourvu que le capitaine ne voit pas ça...*

- Roan ! s'écria Fabrice qui était toujours sur le pont. Alors sa avance ?
- Hum ... oui oui ... sa avance !

Une deuxième secousse se fit ressentir, une énorme vague vint balayer le visage de Roan ainsi que son travail.

- Eh ! .... Jura-t-il.

Roan n'arrivait plus à compter les secousses, mais il devenait dangereux de rester là où il était...

- Est ce que quelqu'un pourrait me remonter ? Oh oh ? Il y a quelqu'un ?

Mais tout le monde semblaient être attiré par quelque chose... Peut être qu'ils avaient du mal à tenir le cape se dit-il. Seulement, lorsqu'il vit en face de lui en immense mur se former et des dizaines de tornades descendre tout droit des cieux, il comprit qu'il devrait se débrouiller par lui même.
A chaque vague Roan buvait la tasse et risquait de perdre son harnais de sécurité. De nombreuses entailles s'ouvrait petit à petit dans la coque, et le travaille que Roan avait commencé paisiblement finissait par le plonger dans le pire des scénarios apocalyptiques d'extinction.

Roan vit soudain la mer se creusait, le bateau volait au dessus de la mer. En face d'eux le mur d'eau leur deferlé dessus. Des membres de l'équipage s'envolèrent on ne sait où, tandis que Roan, lui, tenait fermement sa corde. L'immensité bleu allait les emporter. Roan prit son ... marteau à deux mains et perfora la coque. Il rentra à l'intèrieur pour s'habriter.

[...]

Roan se réveilla sur les escaliers de la calle, un mètre vingt d'eau parcourait le sous sol du bateau.

*Le capitaine va vraiment pas être content ... aïe aïe aïe aïe *

Il se releva tant bien que mal, vérifia ses outils, observa et dérnière fois la cale et remarqua qu'une des zones ayant survécue aux crash avait était, quelques minutes plus tôt, de la résine spécial. Le charpentier remonta jusqu'au pont.

- Eh ! Mais qu'est ce que tu fiches ici ?! s'étonna Fabrice encore dégoulinant.

*Merci ... de la reflexion ...*

- Tu n'étais pas censé t'occuper de la coque ?
- Euh si ! Mais le problème c'est que ... je crains que la coque n'a pas résisté au choc...
- Sa va ? me demanda le cuisinier toujours une patate à la main. Tu saigne !

Effectivement une énorme plaie entaillait la jambe de Roan qui s'empressa de se lamenter sur son sort...

- Qu'est ce qu'on va faire maintenant capitaine? s'interrogea Roan

Fabrice lui répondit :

[hrp : J'ais fais parler des personnages avec leurs accords. ]
[Pas le temps de tout bien écrire... alors j'éditerais.]


Dernière édition par Roan Corveizyaer le Lun 9 Mar - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabrice Gannoerd
Commandant
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 26
Localisation : Qg de la marine, Nouveau Monde [Coma]
Prime/Grade : Commandant

MessageSujet: Re: Et soudain ce fut l'apocalypse [PV:Warster;Roan]   Dim 8 Mar - 19:14

Perdu dans ses réflexions, Fabrice vit Roan remontait sur le pont tandis qu'à côté de lui Warster allumait une cigarette .

- Eh ! Mais qu'est ce que tu fiches ici ?! demanda t'il à RoanTu n'étais pas censé t'occuper de la coque ?
- Euh si ! Mais le problème c'est que ... je crains que la coque n'a pas résisté au choc...
- Sa va ? demanda Warster toujours une patate à la main. Tu saigne !

Effectivement une énorme plaie entaillait la jambe de Roan qui s'empressa de se lamenter sur son sort...

- Qu'est ce qu'on va faire maintenant capitaine? s'interrogea Roan

Il répondit:

-Déjà tu va arrêter de chialer pour une blessure à la jambe superficielle, ensuite tu va aller dans ma cabine chercher le nécessaire de soins et t'occuper des soldats blessé pendant que moi et Warster on va à la cale pour retirer l'eau qui s'y trouve.Après on va tacher de trouver une solution à ce problèmes...mineur.Et lâche cette patate Warster!

Warster et lui ce dirigèrent donc vers la cale qui était remplie d'eau. N'ayant aucun moyen de rentrer dedans sans devenir tout faible, ils allèrent chacun prendre un canot de sauvetage et retournèrent à la cale. Puis, tout les deux armé d'un maillet, ils percèrent la coque à divers endroit pour laisser l'eau s'écouler en douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roan Corveizyaer
Ex Matelot Première Classe [Mort Du Personnage]
avatar

Nombre de messages : 15

MessageSujet: Re: Et soudain ce fut l'apocalypse [PV:Warster;Roan]   Lun 9 Mar - 22:52

Roan fit la moue puis se releva et se dirigea vers la cabine du capitaine.

*Waouw ! La cabine du capitaine !!!*

Le charpentier poussa la porte de la cabine et vit l'intérieur complètement trempé et un arbre traversait la cabine en son centre. Roan prit soin de ne pas fouiller dans les dossiers du capitaine, prit le nécessaire de soins et revint sur le pont pour s'occuper des marins un par un... même si le rôle de médecin n'était pas le siens.

- A qui le tour ?

[Suite: Autres Îles de Grand Line]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et soudain ce fut l'apocalypse [PV:Warster;Roan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et soudain ce fut l'apocalypse [PV:Warster;Roan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rapport de bataille apocalypse
» Codex Apocalypse
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» Apocalypse 45 cherche une guilde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Resurrection :: Grand Line :: Mer de Grand Line-
Sauter vers: