Venez incarner votre propre personnage dans l'univers du manga One Piece et parcourez les mers de ce monde en combattant pour vos rêves !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour à la civilisation

Aller en bas 
AuteurMessage
Galeka
Schichibukai
avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Marie-Joa
Rang : Schichibukai
Prime/Grade : Anciennement primée pour 780.000.000

MessageSujet: Retour à la civilisation   Dim 1 Mar - 18:29

Dehors, tout était dévasté. La petite île sur laquelle Galeka avait passé ses six derniers mois avait été complètement ravagé. Ce qui était autrefois une dense forêt gisait désormais un peu partout au quatre coins de l'île. En quelque seconde elle descendit du pan de montagne où elle se trouvait, puis se dirigea vers la côte. Il fallait qu'elle aille au QG de la marine pour découvrir ce qu'il s'était passé. Et puis Galeka était en manque de sang depuis plusieurs semaine déjà, un petit retour à la civilisation pourrait être plus que bénéfique. Elle rejoignit en quelque seconde l'immense forteresse en bois qu'elle avait construit. L'édifice était toujours debout mais des morceaux s'était envolé devant la puissance dément des vents qui avait soufflé. La construction en elle même était inutile, mais cela avait permit deux choses. La première avait été d'occupé un peu Galeka quand elle était arrivé, la deuxième de faire croire aux pirates s'aventurant dans ces eaux que c'était habité. L'immense structure était une succession labyrinthique de couloirs et de galeries souterraine, à la manière des antique pyramides. Mais pas pour elle, elle connaissait par cœur la topographie de l'endroit, c'était exactement le même que tout les autres que Galeka avait construit sur les îles qu'elle avait visité, une sorte de signature.


En entrant, trois couloirs se présentait à elle. Elle prit celui de gauche et arriva dans un cul de sac. Elle posa sa main au sol et traça un cercle tout autour d'elle puis donna un léger coup. Le sol s'affaissa sous l'effet de la rouille et elle se mit à descendre plusieurs mètres sous le niveau de la mer. Elle arriva finalement en bas en sautant sur le côté au moment de s'écraser. Elle se trouvait dans une petite caverne au reflet bleuté, sa réserve d'eau fraiche et de nourriture. Un peu plus loin, un trou permettait au rayon du soleil de se reflété sur deux magnifique lames, qui illuminaient la caverne tout entière. La Schichibukai les ignoras complètement et défonça un autre pan de la grotte afin d'accéder aux véritable Aishuu et Kunou. Fixé comme d'habitude à des armatures protégeant ses bras, elle les enfilas délicatement en prenant grand soin de ne pas toucher avec ses mains la partie extérieure en granit marin. Car elles étaient composé de deux métaux, de l'acier Damas vers l'intérieur et du granit marin à l'extérieure. Des minuscules trou se trouvent dispersé tout le long de la membrane qui protège la main, lui permettant d'utiliser son fruit du démon même équipé ainsi. Après avoir récupérer son armement, elle prit deux caisse de nourritures et d'eau et les achemina jusqu'à son bateau.


Ce bateau était une œuvre d'art à lui tout seul. Immense navire de guerre doté de grande ailes de fer replié, elles pouvait se déplié quand il était emporté dans une tempête ou tombait d'une chute d'eau immense, donnant environ 30 secondes de vol avant de recommencer à tomber...Mais c'était quand même très classe. 20 canons rangé de chaque côté du navire était entretenu par la centaine d'hommes qui composait son équipage. Nettoyer, réparer, entretenir...voila les tâches qu'elles leurs laissé. Elle devait pensé et tué, eux s'occuper de son bateau, point final. Quelque fois certain avait tenté de se rebeller contre elle mais en vain. En général les actionnaires rebelles finissait pendu suite à une tentative d'embuscade loupé, quand il avait de la chance. Le sort qu'elle réservait au cerveau était horrible. Disons pour faire simple qu'une fois son traitement fini, il ne lui restait que le tronc de son corps pour tenter de nager. Les membres du malheureux était quand à eux exposé devant tout le monde, comme un panneau disant " Cette fois c'était lui, ne faite pas pareil où se sera vous la prochaine fois". Le plus étrange, c'est que ses hommes nourrissait une foi absurde envers Galeka. La jeune Schichibukai avait trouvé le moyen parfait de recruter des hommes obéissant: les sauver de la mort, leur faire subir un lavage de cerveau, un peu de menace et beaucoup de parole mielleuse,ainsi ils deviennent de parfait chien docile.



-Galeka-sama, vous êtes de retour!


-Oui, je suis heureuse de constater que malgré la fureur de cette tempête mon navire est intact... Au rapport, je veut le bilan des dégâts!


-Ou..Oui Galeka-sama! Ils y a environ 20 morts et 37 ble...


-Je me fiche du bilan humain crétin! Je veut le bilan du navire



-P..Pa..Pardonner moi Galeka-sama!! Le navire à subit très peu de dommage, la voile fut un peu déchirer mais elle est en réparation, nous avons sorti la voile de secours à la place. La coque à subit un choc, mais nous avons consolider l'ensemble par soucis de sécurité!



-Bien... Bon,
cria t'elle à l'ensemble, tout le monde à vos poste! Nous partons rejoindre la civilisation et faire couler le sang!! Mes chers amis, nous partons pour le QG de la marine !


-Oui Galeka-sama!!!
Répondirent t'ils tous en cœur


Le navire leva l'ancre et commença à partir loin de l'île dévasté. La mer cahotait un peu mais rien de comparable avec ce qu'avait du être son état pendant la tempête. Galeka sirotait un peu du vin bon marché ,qu'elle avait acheté à un vigneron local, dans sa cabine. Il y avait sans doute eu de nombreux changement au sein du gouvernement. Si même Akuma avait choisi de sortir de sa tanière, c'est qu'il y avait pas mal d'action en ce moment. Akuma était un homme en qui elle avait beaucoup de respect. En plus du fait qu'il parviennent à la battre, il a aussi de très grande valeur morale, ce qui n'était pas du tout son cas. Mais c'est surtout son côté joyeux qu'elle appréciait, en contraste avec les gradé de la marine qui semblent vouloir se suicider "pour la justice". Peuh, on croirait entendre mes hommes se dit-elle


Quoi qu'il en soit, les jours passant la rapprochait peu à peu du QG, et avec ça les réponses à ses questions. Quesce qu'elle avait hâte de pouvoir s'amuser à nouveau!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retour à la civilisation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Semaine 6 - Jour 1] Retour à la civilisation
» Retour à la civilisation [feat Seth Deaton]
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Resurrection :: Nouveau Monde :: Mers du Nouveau Monde-
Sauter vers: